Pourquoi placer le(s) caisson(s) en angle ?

*

La première raison est d'augmenter la pression sonore , en concentrant le rayonnement.

Aucun traitement acoustique ne permet d'absorber l'extrême grave. Les parois du local agiront de toute façon à la manière de miroirs, favorisant les reflexions multiples. Alors autant les provoquer le plus tôt possible.

Si le caisson est dans un angle, l'énergie de ses premières reflexions est maximale, et celles-ci viennent s'ajouter à l'émission directe du caisson avec le minimum de retard .

*

C'est la seconde raison: ce mélange quasi-immédiat des ondes directes avec les premières ondes de reflexions, donc avec le minimum de décalage temporel, favorise une restitution plus définie et articulée du registre grave.

*

L'encombrement peut justifier la troisième raison. Placer les caissons dans un angle ou au moins contre un mur les rends immédiatement plus discrets. Invisibles s'ils sont cachés, comme sur la photo de gauche, derrière l'aspect un peu théatral de ce rideau.

Multiplier les haut-parleurs plutôt que les Watt !

Le doublement d'une source sonore permet normalement d'accroitre le niveau sonore global de +3 dB. Ceci est valable pour les enceintes principales comme pour les enceintes d'effets
( surround ).

*

Mais dans le grave, et davantage encore dans l'extrême grave, le placement judicieux de 2 caissons permet de doubler ce résultat, +6 dB donc.

Presque +10 dB pour 3 caissons, 12 dB pour 4, ... etc ...

Si les caissons sont placés suffisament près les uns des autres, juxtaposés, empilés, la distance séparant les haut-parleurs est considérée comme négligeable par rapport à la longueur d'onde des fréquences qu'ils reproduisent.
En effet, les fréquences entre 20 Hz et 80 Hz ont des longueurs d'onde comprises entre 16 mètres et 4 mètres. Un écartement inférieur au 1/4 de la longueur d'onde de la fréquence la plus haute, 1 mètre pour la fréquence de 80 Hz par exemple, garantit en pratique que les différentes sources d'émission seront couplées .

En vert, à droite, vous trouverez une présentation du couplage des sources.

*

Le couplage de plusieurs caissons optimise la sommation de leurs signaux. Il facilite l'obtention de niveaux sonores élevés, avec un meilleur rendement.

Illustrons ceci d'un exemple. Vous disposez d'un amplificateur stéréophonique de 50 W par canal. En branchant votre caisson sur l'une des 2 sorties, vous pouvez obtenir 107 dB de niveau maximal. Si vous branchez un second caisson identique sur la 2ème sortie de l'ampli, vous gagnez +6 dB sur le niveau sonore, 113 dB donc, et ceci avec une puissance d'ampli qui n'a augmenté, elle, que de +3 dB en passant de 50 à 100 W.

*

Il est par conséquent deux fois plus efficace, pour obtenir du niveau, d'augmenter le nombre de caissons plutôt que d'augmenter la puissance d'amplification. Un seul caisson aurait en effet demandé 200 W pour produire ces 113 dB, en admettant que son haut-parleur puisse les produire !

Le coût de la correction électronique

À l'intérieur des caissons actifs, la compensation de l'effondrement de la réponse dans l'extrême grave est réalisée par un " boostage " électronique, les litres sont en quelque sorte remplacés par des W .
Certes, pour combler un déficit de 10 dB sur la première octave, il est possible de multiplier la puissance de l'amplificateur par 10.

Certes, les haut-parleurs capables de supporter 1000 W existent, POLINFRA en utilise deux d'un diamètre de 46 cm, dans le BR 160 ==> votre caisson sur mesure .

*

La philosophie du caisson BR 180, à travers sa simplicité et la fiabilité qui en découle, peut se résumer ainsi: extraire le maximum des paramètres naturels de son haut-parleur.

polinfra